l’Officina s’engage

La médiation

 

Le développement du public est une préoccupation majeure de L’Officina : des actions de médiations spécifiques sont régulièrement mises en place afin de permettre à tous ceux qui en ont le désir de découvrir la pratique artistique et la création contemporaine.

L’Officina souhaite créer un moment de rencontres, de partages et de plaisirs entre des artistes et le public, initiés ou confirmés à la pratique artistique, de permettre que la rencontre ait lieu entre « l’oeuvre » et le public.

 

Depuis l’année 2010, nous collaborons avec le Cieres de Marseille – Centre d’Innovation pour l’Emploi et

le Reclassement Social. Les résidences de Yendi Nammour, Mihran Tomasyan, Adel Mashraqi et Julia

Cima au StudiOfficina furent autant d’opportunités pour poursuivre et renforcer les liens qui nous unissent

au Cieres – Centre d’Innovation pour l’Emploi et le Reclassement Social qui accompagne de jeunes

primo-arrivants à Marseille. Quatre ateliers de médiation ont ainsi été organisés, donnant lieux à de riches

temps d’échange entre les artistes et ces jeunes autour du processus créatif des artistes et plus

largement autour de la thématique du projet Miniatures Officinae : le rapport à l’Amour et à l’Autre et par

extension à ses implications culturelles et sociales, sujets particulièrement sensibles pour ces jeunes

immigrés arrivés en France depuis très peu de temps.

 

En 2013, l’organisation en août d’ateliers de pratique corporelle menés par Montaine Chevalier au Parc Longchamp

a créé un contexte privilégié pour nouer des liens avec de nouveaux publics, qui ont par la suite répondu

présents sur les autres événements de notre manifestation.

 

 

 

 

éco

 

contenu en cours